Adopte moi

J’avais lancé un bonjour sur ce site d’adoption, il a lu mon message, lu mon profil et pas de réponse. Le virtuel m’agace fortement ! Deux heures plus tard il eut le droit à un second message quelque peu acerbe sur le rappel des règles de politesse.
Qu’on ne soit pas intéressé je le comprends mais un simple non merci est une question de respect.
Il m’a alors répondu sur le même ton mais avec toutes les formules de politesse adequat.

S’en est suivi une conversation assez originale et sans filtre . Nous étions passés de l’agacement à de l’intérêt. Puis de l’intérêt à un jeu de charme.
Tout naturellement la rencontre s’imposait.
Nous nous sommes retrouvés sous le beffroi, pas le mien, j’en profite pour visiter ! Nous sommes conformes à la 2D (photos) même si ce n’est jamais totalement pareil. Un verre, un repas …
Il est étrange car d’un côté très libéré dans sa façon de parler et de l’autre il me semble timide.
Pourtant il n’hésite pas à me toucher, un cheveux égaré, mon rouge à lèvre qui a coulé…
Nous sortons du restaurant et je me dis bah merde la soirée va se terminer là sur le parking…
Moi « tu as passé une bonne soirée ? »
Lui « plus qu’excellente »
« Tu es timide? » c’est sorti un peu comme un reproche…
Lui « je te laisse juger … mais c’est ta soirée »
Moi « ma soirée ? Donc je dispose? Je pense que tu as compris que je peux te prendre au mot »
Puisque je dispose alors je l’embrasse.
Et j’obtiens ma réponse assez vite … point de timidité, il attendait mon consentement !
Il continue ce long baiser et empoigne mes fesses, mes seins sur le parking éclairé du restaurant.
Il caresse même le contour de mon string rouge vif, ce faisant mon corps réagit, mes lèvres se gonflent et s’humidifient.
Nous sommes à 10 min de chez lui et 50 de chez moi donc la distance l’emporte. Chacun repart dans son carrosse et je le suis jusqu’à chez lui.
Une très belle demeure.
Je quémande un café
« Wooo ta table est haute ! »
« C’est parce que je voulais ces chaises » il tire ma chaise pour la tourner vers lui. « Ainsi tu es à ma hauteur » En effet la bosse de son pantalon se frotte à mon intimité, la hauteur parfaite ! Je me fais la réflexion qu’il a du bien les tester ses chaises :sweat_smile:
On ne se ressemble pas, il est très carré, je ne sais pas l’expliquer… moi je suis spontanée, douce et mes mouvements coulent alors que lui ça donne l’impression que c’est calculé, net et précis. Je pense alors que je ne vais pas jouir , enfin j’ai un gros doute.
Pourtant là il m’excite … je ne dis rien je ne donne aucune indication, nous n’avions pas parlé de sexe . Simplement nos allusions montraient que nous aimions pratiquer.
Il m’emmène dans le salon, on se titille, on se déshabille et il craque quand il découvre ma poitrine ronde . « Tu n’avais pas parlé de ça sur ton profil »
« Ce serait trop facile mon cher … »
Il découvre mon corps, l’embrasse, le palpe, le malaxe …et il descend vers mes lèvres.
Ah merde … oui je sais mais pffff je suis difficile et je suis alors persuadée qu’il n’est pas dans la lenteur . En effet il ne l’est pas mais il semble savoir parfaitement où aller. Si bien que je sens la chaleur monter. Je me laisse aller … sa langue, une main me pince les tétons et il enfonce un doigt en moi. Je gémis et finalement il a raison de moi, je jouis.
Il s’éloigne et je l’entends ouvrir un tiroir dans la pièce à côté … un préservatif !
Il revient et ne me laisse pas prendre les choses en main. C’est un mec carré qui dirige et décide.
J’essaie pourtant de venir sur lui mais il me rallonge aussitôt . Il me prend et entre doucement en moi. De longs mouvements…c’est bon …
Il met mes 2 jambes sur le côté pour pouvoir me fesser, chose promise ^^
« Tu voulais une fessée et bien là voilà ! »
Non il n’est pas timide :blush:
Je profite de l’ampleur de ses mouvements, je le sens frotter en moi, je suis encore sensible de ma première jouissance ce qui me fait gémir.
Malencontreusement il sort … j’en profite pour me mettre à genoux, ainsi il me prend en levrette :innocent:
Ses mains empoignent mes hanches et je l’entends murmurer ah ce cul …
Ah mon cul … et bien on dirait que mes runs l’ont bien musclé ! Je commence à l’apprécier et à apprécier l’effet qu’il a sur lui.
Il accélère, c’est bon mais je ne vais pas jouir, bien trop rapide pour moi. Je le laisse mener la danse, il chope mes cheveux et ça m’excite.
Il va venir si bien qu’il sort retire le capuchon et jouit sur mes fesses.
On termine enlacés à discuter avant de sentir la fatigue qui arrive … je repars dormir chez moi un peu dubitative sur la suite à donner ^^

8 « J'aime »

Je t’adopte… Bien sûr qu’il a craqué, tes seins… Et ton cul… Il a craqué évidemment. J’adore te lire sur la manière dont il te fait jouir ou celle avec laquelle il te prend. Ta pleine conscience de l’effet que tu lui fait, et l’effet que tu me fait : celui d’une femme qui sait ce qu’elle veut en étant totlament ouverte à ce qu’offre un moment d’intimité.

Ton écriture est prenante, je te lire avec grand plaisir. Merci pour ce moment.

1 « J'aime »

Oh la oui une soirée bien chaude.

1 « J'aime »

Effectivement, comment ne pas craquer devant une situation aussi excitante

1 « J'aime »