Assoupie

C’est une douce brise qui s’échappe d’entre ses lèvres.
Assoupie, rien ne la trouble sauf peut être quelques rêves.

Car si l’on s’aventure tout proche de sa peau couleur d’hiver.
On peut percevoir le tumulte de son coeur sous son sein découvert.

Emportée par le tourbillon de ses pensées les plus secrètes.
Une goutte perle sur son front et ses lèvres se mordent pour rester muette.

Impossible de savoir ce que son esprit lui fait vivre.
Que ce soit douceur, rudesse ou frénésie, cela l’enivre.

Son corps chaud se crispe, au sortir de sa bouche la brise se fait saccadée.
C’est à l’apogée de son rêve qu’elle vient de succomber.

6 J'aime

Tu devrais écrire plus souvent ! Chapeau

2 J'aime

Totalement d’accord avec Pitch !

1 J'aime

Très beau, merci !

1 J'aime

sympathique lecture

1 J'aime

Bel enchainement de mots qui résonne bien !!

1 J'aime