Je n'ose pas

Au fil des nuits, entrainé par Morphée,
Assidument porté vers cette Psyché.
Jamais je n’ose m’en approcher.
Certainement la peur d’être submergé,
Envahi par la vigueur de son essence,
Bien qu’attiré par la beauté de sa présence.
La certitude de me brûler les ailes !
Même si être auprès de cette belle,
N’est qu’un songe de mes nuits,
Et qu’au matin cette déesse se sera enfuie.

5 « J'aime »

J’ai une tendresse particulière pour les hommes en vers …

On est quand même plus sur de la prose ici :slight_smile:

@Remsovitch Ose !

1 « J'aime »