L'anulingus ou ma langue sur ta fleur de rose

A la fleur de Rose, pièce de théâtre de notre ami Maupassant, désigne cette caresse buccale d’un préliminaire tabou, celui d’honorer d’une langue polissonne la rose des Vents de son/sa partenaire.

Notre fleur de rose, l’anus de son nom moins poétique, est une zone hautement érogène. Sa sensibilité requiert qu’on le traite avec délicatesse comme notre ami clito. Cela étant, si on sait s’y prendre, c’est un plaisir incroyable, un plaisir que l’on peut donner mais aussi recevoir.

Si la pornographie l’a nommée sa pratique est bien plus antique quand bien même elle est souvent passée sous silence.

Il faut à la fois être à l’aise avec son corps mais aussi être à l’aise avec l’idée. !

Il n’y a (apparemment) d’après ce que j’en ai lu, de risque pour le VIH mais cependant on ne lit pas le même constat pour l’hépatite A.
J’ai alors découvert une protection dont j’ignorais totalement l’existence, à savoir la digue dentaire. Et oui, que le nom est engageant !
Il s’agit d’un petit carré non pas de soie mais en silicone qu’on appose avant l’entrée en matière, un filtre.

Par ailleurs cette zone est propre, contrairement aux idées reçues, il suffit d’une toilette, mais cela vaut pour toutes nos zones intimes, non ?

Pour ma part, si la complicité est là, je peux m’amuser lors d’une fellation à oser descendre, je souffle un peu, je joue de ma pointe, j’en dessine le contour, je lustre les plis et parfois j’ose m’introduire délicatement. Entendre un soupir, un frémissement, une vigueur qui monte, la hampe se tend, les bourses se durcissent et mon excitation suit…

Quant à moi, je ne suis pas en demande mais il faut bien avouer qu’un passage vers ma grotte peut me mettre dans un bel état si bien que ma cyprine se mêle à sa salive.

Qu’en est-il de vous ? Avez-vous osé le faire, avez-vous reçu ce cadeau ? En rêvez-vous ?

A vos réponses et (elle est facile) mais ne donnez pas votre langue au chat !

  • Vous avez envie qu’on vous le fasse
  • Vous avez envie de lui faire
  • Vous aimez qu’on vous prodigue ce doux traitement
  • Vous aimez le pratiquer
  • Ça ne vous dit rien du tout

0 votant

1 J'aime