Le périple péripatéticienne

Touchée par une publication ce matin… J’ai envie de soulever le débat car être ici, pour moi, ce n’est pas qu’ouvrir son pantalon c’est aussi ouvrir son esprit…
Échanger, découvrir le point de vue de l’autre est selon moi la richesse des coquinautes…

Bon là vous avez presque compris où je voulais en venir lol…
Reste à évoquer ce sujet…
Si je vous dit… La roulure… La. Pouffiasse… La fille de la rue… La traînée… La professionnelle… La poule… La Marie couche toi là… La catin… La femme de petite vertu… La putain… La prostituée…
Je vous parles de ces femmes que vous trouvez toutes jolies… Et qui vous tournent dans la tête.

Celles ci ont passé la frontière de la mère et de l’amante pour…

Pour offrir ce que certains ne peuvent avoir ?
Pour quelques minutes de votre plaisir ?
Pour quelques euros ?
Pour se nourrir où sortir des griffes d’un autre homme ?

Ce sont les mêmes être humains que vous et moi… Aussi Imperfectibles et selon moi respectables. …
Sans homme demandeurs… Pas de femmes prostituées… Alors je me mets un peu en colère face à la moquerie et au jugement…

Et puis j’ai surtout envie de vous voir débattre et réfléchir…
Qu’en est il du plaisir ?
Qu’en est il du respect ?
De la fierté et de la honte…
De l’hypocrisie aussi…
Qui sont ces hommes en demande ?

J’ai envie d’y lire votre vécu, vos ressentis.
J’ai envie d’ouvrir ma vision du monde et ma compréhension de l’être humain…

2 J'aime

Difficile d’avoir un avis tranché pour moi.
Le sexe, l’argent et le pouvoir sont tout de même des leitmotivs.

Déjà je ne juge pas, ni celles qui offrent l’accès à leur corps ni ceux qui s’offrent un semblant de bonheur.

J’ai souvent pensé que des lieux comme les maisons clauses pouvaient être une bonne idée. Parce que d’une part les femmes pourraient être à l’abris des timbrés et des intempéries tout comme suivies médicalement.
Ensuite peut être que certains iraient là plutôt qu’agresser sexuellement.

Ce que je n’aime pas est la traite des femmes, les proxénètes etc

Ce que j’aime c’est le libre arbitre.

Enfin il faut marcher dans les baskets de quelqu’un pour comprendre ce qui l’anime ! C’est pour cela que c’est difficile d’avoir une idée stricte sur la question. Dans un monde idéal personne ne souffrirait de solitude ou de misère sociale…Mais voilà notre monde ne l’est pas.

2 J'aime

Les seules fois ou j’ai payé pour du sexe, j’étais ado je téléphonais aux numéros roses,beaucoup… Et une fois avec mes premieres payes, je me suis payé une webcam.
Les téléphones roses, je vais pas dire que je n’y ai pas pris de plaisir, mais je n’en garde pas de bons souvenirs… La webcam, aucun plaisir…
Si je n’avais pas été complexé étant jeune, je serais probablement aller en voir une un soir pour « rigoler », comme beaucoup de mes potes… J’en ai même un qui s’est dépucelé avec… Je suis heureux de ne pas être passé par là, mais lui, ça l’a aidé. Aujourd’hui je ne pourrais plus,car je connais l’envers du décor… Il y en a pas loin de chez moi, 5 minutes à pied… Ca serait facile, surtout que j’ai finalement une activité sexuelle relativement pauvre, et si certains soirs, entre les finances et les enfants, c’était possible et j’y ai pensé alors que mon entrejambe me torturait, je n’ai jamais sauté le pas. A la limite, si j’étais sur que la fille n’est pas exploitée et vis son rêve (lol), peut être … Encore que l’idée de passer après certains clients (même si c’est une opinion forgée par des préjugés, je sais pas qui va les voir en fait ), ne m’excite pas du tout… Et encore, j’ai réalise avec le temps que les émotions et l’attirance sont pour moi les moteurs nécéssaires d’un bon coup ! Donc au final, pas intérressant.
Après je ne juge pas les chemins de vie, enfin plus depuis que j’ai vieilli…Et j’aurais tendance à dire que si tous les protagonistes sont d’accords, on ne devrait pas leur interdire ou les punir pour ça.

Il existe cependant une autre prostitution que celle du trottoir et des vitrines, enfin je crois … Celles des escorts. Si par exemple pour mon anniversaire, pour faire dans le cliché, mes potes m’offraient les services d’une escort, qui serait là pour rigoler et m’accompagner pendant la soirée, faire la fête et être sur que je tire mon coup à la fin, je dis pas non ! Même sans l’accompagnement en fait, le service est un petit peu plus personnalisé et amical, et j’idéalise ces femmes comme des personnes indépendantes qui ont choisi de faire ça par appat du gain et plaisir du sexe, donc voilà, vais pas me priver ! Finalement, ca ne serait pas pire qu’un coup d’ un soir ! Si cela arrivait … Cependant, même blindé de tunes, je ne fairai pas la démarche …

Pour certaines féministes, la prostitution devrait être interdite, même si Madame est volontaire… Je n’arrive pas à comprendre pourquoi…J’ai peur que si cette idée gagne, les mêmes personnes viendront te dire après comment baiser, faire l’amour, ce qu’il est acceptable de faire au lit ou pas …Manquerait plus qu’ils interdisent la féssée :smiley: Non pas que je sois un fan inconditionnel, mais il y a des moments ou elle s’impose presque d’elle même ! Et je n’ai pas fais qu’en donner mdr !

Voilà pour mon ressenti et mon « experience » sur la question… Pas mal de préjugés, j’avoue…Peut être pas que des bons, c’est un sujet souvent sensible et je ne veux blesser personne.

1 J'aime