Sans filtre

Elle s’imagine affreuse
Une pensée bien peu judicieuse

Alors qu’elle est divine
Elle utilise des filtres sur sa trombine

Pourtant si belle au naturel
Elle se voile d’artificiel

Peut être ai je une part de responsabilité
Car à force elle voit mes mots comme éculés

Alors que je ne suis qu’une fripouille
Qui devant cette beauté, dépose quelques bafouilles

4 J'aime