Tendre Envie …

Un texte d’une de mes très belles rencontres, d’abord mes mots
Ensuite ses mots
Je pense qu’il ne m’en voudra pas de les déposer ici
…………

Avais je eu un soupçon de nervosité ? La confiance en lui m’avait amené là, à sa rencontre. Un instant volé, une décision de dernière minute, un test…Nous humons la nature pas suffisamment luxuriante pour nous isoler totalement.

Au détour d’un chemin me voici entre tes mains, ne sachant encore quel nom mettre à cette rencontre.

Qui suis je en cet instant ? Je suis la déraison, celle qui ne souhaite plus penser mais vivre un moment d’abandon. Je laisse donc parler mon corps, tes mots glissent sur lui comme ton souffle enveloppe mon cou.

T’ai je évoqué que je sens le vent qui me rappelle l’impudence d’un premier RDV dénudé de dessous ?

J’aime garder un soupçon énigmatique, je peux être tout et son contraire, paradoxale que je suis…Tout dépend de toi, si tu avances ta tour je serais peut être folie et alors…qu’as tu donc fait…en un instant me voici à l’abandon, tu découvres cette déraison qui coule entre mes cuisses, tu te délectes de sentir mes pulsations, je te laisse maitre et t’ouvre un peu plus l’accès.

J’oublie presque l’endroit, mais les regards me titillent presque plus que la légèreté d’un doigt qui me frôle.

Qu’as tu fait, je ne peux plus penser, je ne peux plus bouger, juste sentir …Je perds le contrôle, ma vue se brouille, je me noie dans ton cou, mes lèvres te goutent presque timidement total contraste avec l’audace de mon impudique entre cuisse. Je tressaille sous l’impact, comme un saut du sommeil, l’impression de tomber et de revenir dans mon corps. Je vibre totalement et te préviens dans un souffle « je vais jouir… » ohhhhhhhhh, je ne suis que sensation, mon corps se contracte si fort que tes doigts s’en souviennent. La puissance orgasmique. Il me faut un temps de retour à la normal, une marche, un regard, un silence nous emporte.

Nous nous goutons simplement, brièvement comme pour associer ce sens à notre rencontre, ma langue titille un instant ton sexe qui se réserve un peu, l’endroit n’est pas propice à te sentir plus longuement, si bien qu’une question va alors surgir. Quelle sensation que cet appendice jouant de mes lèvres à les ouvrir sur un monde qu’il nous plaît d’écrire. Cette question je te l’ai envoyé, ta plume me peins un tableau dont les couleurs m’enivrent. Promesse d’une lente agonie…

….

Le cœur…qui tambourine, fesses contre la carrosserie et clope anti-stress. S’emballe quand je lis « J’arrive » sur mon écran.
La douceur…de tes lèvres lors de ce tout premier baiser, léger comme une plume, et celle de ta langue effleurée.
L’odeur… le parfum de ton cou.
La langueur… délicieuse qui suivit, et le silence dépourvu de toute gêne, troublé uniquement des bruits de nos pas et de la nature.
Les joggeurs… qui défilaient sans interruption sur le chemin derrière ce banc.
La chaleur… de tes lèvres, de tes seins, de ta peau. Celle de l’atmosphère que le soleil réchauffe peu à peu.
La moiteur… de ton sexe autour de mes doigts. Ce relief intime que je découvrais, cette merveille de la nature, si complexe. Toujours unique.
Le bonheur… de le sentir pulser sur la pulpe de mes phalanges alors que tu t’abandonnais, de ces soupirs contenus qui me firent fondre.
L’honneur… que tu me fis en me laissant m’agenouiller quelques instants et goûter à ton antre.
Ta liqueur…qui’ m’emporta instantanément…rarement cyprine m’a autant plu…
Le coureur…qui m’interrompit mais eut la délicatesse de feindre l’ignorance et de poursuivre son chemin de haletage.
Le voyeur… qui mit fin trop tôt à ton début de fellation, tellement douce et délicate, porte entrebâillée sur un univers de promesses d’extase.
La saveur… de cette bière, de t’écouter parler de toi, de ta vie. Une gorgée de houblon, une de tes paroles, de ta voix posée et limpide. De te trouver si belle, d’âme, de visage et de corps.
Ces quelques heures, empreintes de lenteur…
Merci.

5 « J'aime »

C’est un très beau texte, on se laisse porter par le désirs des deux êtres avec cette lecture

1 « J'aime »

Très beau moment raconté ici !! On sent la magie du moment, la douceur des mots et des gestes.

1 « J'aime »

J’avoue que je n’ai pas encore pris la peine de lire les textes sur le forum (sauf quelques uns dont le titre m’a accrochée…), happée par les images hypnotisantes postées chaque jour.
Mais ce récit me donne envie de passer plus de temps dans la section littéraire :wink:

Le point de vue de l’une, puis de l’autre, une jolie rencontre, beaucoup de douceur, de la fébrilité…
Merci pour ce partage @Kalinda

1 « J'aime »

Oôh la jolie plume que voilà… J’espère que ce Mr le sait…et qu’il écrit souvent … J’aime beaucoup sa manière d’aborder les sensations… De façon ludique et pudique …

Elle suscite l’envie cette première rencontre …et … et…rhooo dis nous qu’il y a une jolie suite …

1 « J'aime »

Oh oui il le sait et il en a beaucoup joué de sa plume ^^ Ses écrits doivent traîner sur la toile ! Un esprit comme je les aime, un don, une plume divine, souvent bien plus noire d’ailleurs.
Il me manque …ici ou là…
Car nous avions beaucoup de tendresse l’un pour l’autre, une forme de pudeur entre nous. Mais non, pas de jolie suite sauf avec notre épistolaire qui aujourd’hui n’est plus.

1 « J'aime »