Un Run run run

Et nous voilà à nouveau dans la course du temps. Les rencontres ne sont déjà pas si simples mais voilà qu’un couvre feu nous impose le 18h, un café ? Une bière ? Mais où ?
Cela fait un an que j’ai repris la course. Un pas après l’autre ma bulle m’enveloppe et je m’évade. Mon exutoire.
Alors voilà l’idée ! Le rencard run ! La nature, une tenue près du corps, aucune triche possible.
Nous nous étions fixés ce lieu, neutre, une montagne noire en guise de point de mire.
Je claque la portière et je pars en courant vers le point de rendez-vous. Je te vois au loin qui court également. Sourire, un bonjour, mon regard glisse le long de ton corps, mentalement j’analyse ta silhouette. Tu es musclé, le ventre plat dont le t-shirt moule un vallonnement très discret, hum une petite plaque de chocolat. Je remonte vers ton sourire et tes yeux sombres je crois y lire un brin de malice.
Nous parcourons les kilomètres, des regards en biais, des rires, on se frôle, on se cherche. Il est tôt si bien qu’il n’y a personne.
Je te lance au défis de gravir ce second terril et tu ne te fais pas prier pour me suivre, je sens ton regard sur mes fesses que le legging met parfaitement en valeur.
Nous sommes hors la loi car nous sommes passés par un chemin interdit que la nature recouvrait.
Le sommet, un plat avec un point d’eau. L’impression de liberté. Je lève la tête vers toi et mon sourire se confronte au tien. Tu replaces une de mes mèches rebelles et tu attardes ta main contre ma tempe. Tu la descends vers ma nuque, légère caresse, frisson… tu m’attires !

5 J'aime

Plus qu’à attendre sagement la suite :innocent:. Je me pose !

1 J'aime

Vite la suite merci kalinda

1 J'aime

Rooo une réponse musicale je suis doublement touchée !

1 J'aime

:slightly_smiling_face: yeppp ce soir normalement ! Merciiii d’avoir lu et comm

Et on sait à quel point le double te travaille en ce moment :wink:

1 J'aime

Très belle description de la découverte de l’autre
maintenant on veux la suite.

Deux terrils proche ! hum tu ne serais à coté d’une ville qui se nomme l–s

1 J'aime

« Tu m’attires ! »
Je rêve où je viens de dire le fond de ma pensée :sweat_smile:
Justement tu m’attires à toi, tout sourire, nos bouches à quelques cm l’une de l’autre. Une main sur ma nuque et l’autre que je sens descendre le long de mon dos. Tu atteins le haut de mon sillon, je sens comme une étincelle qui m’allume.
Tu m’embrasses à la commissure et alors que je cherche tes lèvres tu as déjà glissé sur ma joue, mon cou, le lobe de mon oreille et tu me souffles « pas autant que toi … »
Sur ce tu pars me laissant chancelante… le temps de retrouver mes esprits et je me lance à ta poursuite. Arfff je regarde ma montre tu es passé à plus de 10 km/h …
Je te rattrape un peu agacée « tu cherches à m’épuiser ??? Le fuis moi je te suis te fait fantasmer ??? »
Tu t’arrêtes et m’embrasses à pleine bouche, ta langue dansant avec la mienne.
Outch je vais manquer d’air.
Et quand ce baiser torride se termine je découvre une sorte de cabane
« Ohhh la cabane au fond du jardin »
Tu rigoles et j’aime cela, ton regard s’illumine, quel charme ! Mine de rien je passe mes mains sur ton corps, ton ventre grrrrr je fonds, tes fesses rebondies et je te lance un regard qui veut dire plaque moi contre le mur et prends moi, là tout de suite.
Tu sembles lire en moi car tu m’emmènes derrière la maisonnette et tu me colles contre le mur, tu m’ôtes mon t-shirt et tu caresses mes tétons au travers ma brassière rose girly.
Mes 2 bras en l’air maintenus par ton autre main … pffff je n’ai rien sous mon legging et je le sens s’humidifier à vitesse grand V.
« J’ai envie de te voir et de te goûter … que tu te laisses faire et que tu jouisses pour moi et grâce à moi »
Ben merde alors pfffff
Il me relâche et se recule un peu, je me mordille la lèvre d’envie.
« Me voir » je prononce ces mots en enlevant ma brassière ce qui libère ma poitrine ronde et lourde. Je te vois, tu apprécies.
Je prends confiance et je retire mon legging
Me voilà nue face à toi, bon avec mes baskets :joy: cela étant ça ne semble pas te déplaire. Je remarque ton souffle plus intense, je t’excite.
« Waouuu tu es divine »
Tu t’approches et m’embrasses, puis ta bouche s’empare de mon téton pour passer à l’autre , je sens tes mains sur moi qui se baladent sur mon corps, ta bouche qui semble vouloir découvrir mon corps entier. Je n’ai pas le temps de réfléchir, je vis, je vibre.
Tu t’agenouilles et t’arrêtes face à mon sexe, ton souffle caresse ma fente.

7 J'aime

Wahou kalinda quel récit très excitant merci

1 J'aime

Très très excitant :fire::fire::fire:

1 J'aime

Et bien sacrée rencontre !!!

2 J'aime

Moi aussi tu m’excites…

1 J'aime

C’est bien rare que tu me lises et me laisses un petit mot :grin::wink:

1 J'aime

Très belle suite, très existant cette ballade
vite on veux la suite !

C’est vrai et je m’en excuse

Wahou !!! Sympa ce petit footing ! Merci Kalinda. Ca met plein de belles images en tête ce joli récit. Mais il me semble que la course est encore inachevée :wink: On attends tous le sprint final !!!

2 J'aime

Tu t’amuses à souffler sur l’ensemble de mon sexe, tu humes mon odeur sexuelle . Je mouille d’impatience. Mes frissons d’excitation se mêlent à ceux de mon corps qui se refroidit alors je remets ma veste si bien que je ne t’ai pas vu venir et je sursaute quand je sens ta langue passer sur l’intérieur de ma cuisse. Là, juste à côté de ma grande lèvre. Tu m’embrasses juste à l’entrée là où j’ai envie de sentir ton sexe appuyer ! Raaaaaa je sens que je vais aimer ta façon de faire .
La pointe de ta langue se délecte maintenant de mon sexe mais tu évites mister Clito qui bat la chamade.
Et voici que la pointe de ta langue entre en moi outch
Tu me lances un regard, et bien tu cachais bien ton jeu !!! Tu semblais tellement sage :grin:
Et là tu aspires ma fleur qui s’ouvre totalement
Nonnnn je ne veux pas jouir ahhhhh arrête
Tu t’arrêtes net et m’interroge du regard
« J’ai envie de toi ! Je veux te sentir me prendre »
« Euhhh je n’ai pas pris … »
« Dans la banane ! »
Il se relève, m’embrasse … « madame est prévoyante ! »
Je récupère la banane et je sors le skinn
Je te regarde , je te trouve beau avec ce regard flamboyant de désir
Je t’embrasse et j’adore cette douceur, il y a un peu de mon goût sur ta langue.
J’aimerais pourvoir te regarder dans les yeux mais debout il est préférable que je me retourne
D’ailleurs c’est toi qui me retourne et me voilà contre le mur de la cabane, ton souffle dans mon cou et ton sexe qui se frotte contre mes fesses.
Je lance mes bras en arrière histoire de te caresser un peu, je passe ma main sous ton legging pour faire connaissance avec ton sexe qui est totalement tendu. Mes doigts en dessinent ses contours et je m’en fais une image puisque je ne la vois pas !
Tu tires sur les tétons qui se dardent, de froid, de désir, je te désire !
Je t’entends t’envelopper de mister plastique et tu poses ton gland à l’endroit où ta langue était il y a peu. Je me cambre et tu entres d’un cm.
J’ai chaud maintenant…
Je bouge d’envie mais tu prends ton temps, tu entres et tu ressors aussitôt, juste ton gland.
Des petits mouvements assez rapides qui me font presque défaillir. « Punaise entre …!!! »
Tu m’embrasses dans le cou et enfin enfin tu t’enfonces en moi avec une lenteur arrogante.
Je vibre je souffle je gémis Waouuu que c’est bon.
Et tu commences à bouger lentement, puis tu accélères , plus vite hummmm je t’entends gémir également.
Tu me dis des mots tendres à l’oreille qui deviennent un peu plus directs.
Ça aussi ça m’excite.
Je bouge aussi pour vraiment sentir ta hampe se frotter en moi.
Raaaaa je te dis que je vais jouir … tu ralentis et je vienssssssss dans un râle et un tremblement
Ça semble te faire de l’effet car tu me colles au mur de tout ton poids et tu exprimes ton plaisir, un bruit sourd. Nous restons quelques instant l’un dans l’autre, comme pour immortaliser l’instant.
Tu te retires, je peux enfin te faire face tout sourire !
Que c’est bon de courir :smiling_face_with_three_hearts:

10 J'aime

J’adore !! Très torride comme moment !

1 J'aime

Voilà une histoire/fantasme qui va faire de nouveaux adeptes au running…

2 J'aime

Ah le sport ! Au moins, tu as pu travailler correctement, les jambes, le cardio et le fessier :smiley: J’adore !

1 J'aime