[Jeu de rôle par écrit] La soirée des coquinautes

Je me souviens de l’époque sur FI où j’écrivais pour nous, des débuts de scénarios auxquels je vous invitais à participer. Je n’ai rien pu retrouver de ce que j’avais écrit à l’époque, mais je me propose de relancer cette expérience ici. Le principe est simple : je vais proposer une scène, en la décrivant le plus précisément possible pour que vous puissiez l’imaginer, et chaque participant viendra jouer son rôle dans le jeu, décrivant d’abord son arrivée, puis son approche des autres personnes, ses actions, leurs échanges, nos rapports… chacun son tour construisant une partie de l’histoire, en s’adaptant aux actions des autres. C’est un jeu à la fois d’imagination, d’écriture, et de fantasmes…

Il n’y a aucun tabou ni gêne à avoir, toutes les actions et toutes les scènes sont permises, tant que tout est écrit et décrit d’une façon qui inclue le consentement de chaque joueur (on ne force pas une personne à interragir, et on ne décrit pas une scène dans laquelle on force une personne à faire ou accepter quelque chose, on ne se force pas soi-même à interragir de quelque façon que ce soit avec un autre joueur). Le scénario pourra durer aussi longtemps que vous voulez et partir dans autant de directions parallèles que nécessaires.


Scénario N°1
Une soirée entre coquinautes

Introduction :
Il y a quelques semaines, j’ai posté sur le forum une mystérieuse invitation. Ayant louée une grande villa en airBnB pour plusieurs jours au cours de mes vacances, je vous propose qu’on y organise une soirée tous ensemble, pour faire connaissance dans la vie réelle, dans une ambiance intimiste où l’on serait tous à l’aise et en confiance les uns avec les autres. Il est prévu que chacun puisse manger et dormir sur place, car la maison dispose de nombreuses chambres. Il n’y a pas de dress code, venez dans une tenue qui vous plait et vous fait vous sentir bien : plein de confiance et d’assurance, décontractée ou plus habillée. Pas de pression. Il y aura également une piscine, et vous êtes libres (ou non) d’amener votre tenue de bain.

J’ai communiqué le lieu et l’adresse à chacun des participants qui s’est montré intéressé. Si vous en faites partie, vous êtes attendus ce soir à la villa.

C’est une agréable soirée du début de l’été, il ne fait ni trop chaud, ni frais. La villa se trouve dans une zone résidentielle très calme, et est entourée de hautes palissades qui ne révèlent aucun de ses secrets. A l’avant, une simple allée de graviers mène à la porte d’entrée, et c’est une simple sonnette qui vous permettra de vous annoncer.

Lorsqu’on vous ouvre la porte, vous avancez dans un petit vestibule ouvert sur un placard encombré de sacs et de gilets entassés : chacun des participants s’est délesté de ses affaires.

Directement en entrant, sur votre droite, une petite salle de bain comporte une cabine de douche spacieuse, un large plan de travail avec deux vasques et une petite alcôve isolant les toilettes. Sur votre gauche, la salle à manger ouverte sur la salle de vie. Une grande table trône en son centre, entourée de quelques chaises. Un buffet froid est disposé de part et d’autre de la table, salades, petits fours et amuse bouche vous sont proposés. Contre le mur du fond, un imposant buffet servira de bar pour notre soirée, et de nombreuses bouteilles, gobelets et verres à pieds sont disposés sur de petits plateaux. Choisissez ce que vous voulez boire, et servez-vous !

Droit devant vous, la porte est fermée. Vous imaginez qu’elle donne sur un couloir qui mène aux chambres, et vous décidez de ne pas vous y attarder pour le moment, vous préférez découvrir la pièce de vie.

Elle est est très bien agencée. D’un côté, un renfoncement de la pièce a été aménagé en un salon cosy et intimiste, aux lumières tamisées, canapés, coussins et poufs moelleux judicieusement disposés autour d’une table basse ronde. Un rideau, qui n’est qu’à demi fermé et retenu par une corde, sépare cette partie de la pièce et en intensifie le côté cocooning et chaleureux.
De l’autre côté de la pièce de vie, les meubles (une solide table de bois massif, un buffet, un grand canapé de cuir et divers petites meubles bas) ont été repoussés le long des murs et ouvrent la place à un grand espace où il sera facile de circuler, de se croiser, de danser. Une immense baie vitrée complète le tableau et donne sur une grande terrasse. Depuis l’intérieur, vous pouvez déjà apercevoir la piscine. La terrasse et la piscine sont très bien éclairées. De petits ensembles de tables et chaises sont disposés cà et là, quelques transats également. Vous apercevez même quelques draps de bains étendus dans l’herbe. Un peu plus loin dans le jardin, la lumière est plus discrète et peine à éclairer efficacement certaines zones.

Je suis pour l’instant seule dans la villa, et le stress commence à monter à mesure que l’heure de votre arrivée approche. Je déambule dans la villa, aussi agitée qu’impatiente, un verre de mojito dans une main. Je porte une petite robe noire courte qui épouse les formes généreuses de mon corps, dénudée aux épaules et présentant un décoleté avantageux sans être vulgaire sur ma petite poitrine. Je suis maquillée simplement, je n’en ai pas fait des tonnes.

(illustration)

Soudain, enfin, pour la première fois de la soirée, la sonnette retentit. Je souffle un bon coup, et ouvre la porte avec un sourire rayonnant.

(illustration)

Qui est-ce ?

Bienvenue !

4 « J'aime »